Actualités IT business
  • Microsoft lance son antivirus pour MacOS
    le 22 mars 2019 à 6 h 24 min

    Envahissant - désormais très ouvertement - les marchés des acteurs traditionnels de la sécurité, Microsoft décline son antivirus Defender en version Mac. Une étape rendue nécessaire pour permettre à ses solutions de sécurité en mode SaaS d’avoir une vision complète du SI et des endpoints. L’annonce ne va pas réjouir Kaspersky Lab, Symantec, Trend Micro, McAfee et consort. D’un autre […]

  • 58% des RSSI aimeraient passer à l’offensive
    le 21 mars 2019 à 13 h 30 min

    Selon une nouvelle étude les RSSI, CIO et CSO se sentent plongés au milieu d’une cyber-guerre mondiale. Et une majorité d’entre eux souhaiteraient avoir le droit de contre-attaquer… Selon la dernière étude de l’éditeur de solutions de protection des identités Venafi, réalisée lors de la dernière conférence RSA 2019 auprès de plus de 500 professionnels de la cybersécurité, […]

  • Travailler en double écran, même en mobilité…
    le 20 mars 2019 à 20 h 17 min

    Toutes les études s’accordent à considérer comme un significatif gain de productivité l’utilisation en « Dual Screen » d’un PC. Désormais, il est possible de rester tout aussi productif en déplacement ou en voyage grâce aux solutions « double écran » ultra-mobiles. Une récente étude menée par Dell, invitant des utilisateurs PC à réaliser de […]

  • Aïe ! Mirai contre-attaque…
    le 20 mars 2019 à 7 h 46 min

    Mirai, le plus célèbre des botnets à s’en prendre à l’IoT, est de retour. Et, cette fois, il s'attaque également aux équipements IoT des entreprises… Mirai est sans doute l’un des malwares les plus connus de la planète. Ce botnet s’est notamment fait connaître en faisant tomber le service DynDNS par une attaque DDoS (déni de service) de très grande ampleur lancée depuis des Webcams […]

  • Les 3 conseils du Gartner aux nouveaux DSI
    le 19 mars 2019 à 7 h 36 min

    S’il veut survivre aux transformations actuelles, le DSI ne doit plus se contenter de la seule responsabilité du fonctionnement de l’IT. Dans un blog, le Gartner donne trois conseils à un nouveau DSI pour imposer sa griffe et construire une DSI d’avenir. Mais ils sont applicables à toutes DSI en recherche d’un nouveau modèle… Deloitte, Gartner, Forrester, CB-Insight… tous ces cabinets d’analystes prédisent depuis […]

  • Les IT négligent la sécurité des mobiles
    le 18 mars 2019 à 13 h 49 min

    En 2019, les responsables IT éprouvent toujours les plus grandes difficultés à sécuriser smartphones et tablettes. La sécurité de la mobilité reste un défi malgré la multiplication des solutions techniques. Nous sommes en 2019. Pourtant, si l’on en croit la dernière étude Check Point, 59% des responsables IT n’ont toujours pas déployé la moindre défense contre les menaces mobiles, […]

  • Les Chromebooks ont-ils leur place en entreprise ?
    le 18 mars 2019 à 12 h 31 min

    Jusqu’ici les entreprises se sont montrées très frileuses dans l’adoption des PC mobiles sous Chrome OS. Mais Google compte désormais bien convaincre les DSI et s’en donnent aujourd’hui les moyens. Et l’éditeur à quelques atouts en poche… Pour bien des DSI, les Chromebooks sont un étrange épiphénomène avant tout américain. Il est vrai qu’en quelques années, ces appareils […]

  • Expansion des clouds : les nuages arrivent en Afrique
    le 15 mars 2019 à 9 h 38 min

    Les grands clouds poursuivent leur expansion internationale. Azure est le premier d’entre eux à s’implanter en Afrique. Mais la concurrence suit. De quoi faire un point sur le déploiement de ces clouds dans le monde. En ouvrant deux premiers datacenters en Afrique du Sud, Azure est le premier des grands clouds à mettre un pied sur le continent africain. Microsoft a en effet ouvert cette semaine deux nouvelles régions « Sud-Afrique […]

  • Pour les DSI, la RPA améliore les interactions humaines…
    par plandry@itforbusiness.fr (Pierre Landry) le 15 mars 2019 à 8 h 30 min

    La robotisation logicielle des processus ne se contente pas d’automatiser les tâches les plus chronophages et fastidieuses, elle contribue aussi à améliorer les interactions humaines selon une étude Forrester. 70% des DSI interrogés estiment que la RPA, Robotic Process Automation, permet aux collaborateurs d’avoir davantage d’interactions humaines. C’est une des trouvailles, quelque peu contradictoire, de la dernière étude […]

  • En guerre contre les US, Huawei prépare son propre OS
    le 15 mars 2019 à 7 h 19 min

    Banni de tous contrats gouvernementaux US et dans le collimateur de nombreuses autres instances internationales, le géant chinois Huawei contre-attaque en justice mais prépare aussi un plan B, sans OS américain, au cas où les choses s’envenimeraient davantage. Huawei connaît une passe difficile. À l’heure de l’arrivée de la 5G, les opérateurs sont en passe de profondément moderniser et transformer leurs […]

ABSIS Conseil | Agile à l’échelle
29653
post-template-default,single,single-post,postid-29653,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-13.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Agile à l’échelle

Agile à l’échelle

Méthodologie et Organisation  ⎜ 

Les retours d’expérience sur la mise en œuvre de fonctionnements Agile dans les entreprises commencent à mettre en évidence l’atteinte d’un niveau de maturité permettant de prendre du recul et de réfléchir plus largement. Sans dire que le modèle d’expérimentation de l’Agile à une ou deux équipes enthousiastes et adeptes de la décoration au Post-It® est définitivement révolu, nous pouvons raisonnablement penser que l’Agile a fait ses preuves et peut être regardé sous un autre angle par les décideurs.

En effet, les objectifs de réduction du time-to-market, d’amélioration de la qualité, d’augmentation de la productivité ou encore de motivation des équipes deviennent palpables dans bon nombre d’entreprises.

Alors comment généraliser ce mode de fonctionnement ?

L’Agile à l’échelle (Agile@Scale) est assurément la réponse. Il s’agit de permettre à plusieurs équipes Agiles de travailler ensemble à l’échelle d’une organisation. Peu importe le nombre d’équipes concernées, l’important est de noter que c’est l’organisation qui devient Agile, dans toutes ses composantes. A l’échelle d’un programme toutes les fonctions devront être Agiles, pas uniquement les équipes de delivery. A l’échelle d’une entreprise, toutes les directions devront s’organiser pour fonctionner en Agile, pas uniquement les équipes projets.

Mais attention, si les objectifs de l’agilité seront bien mis à l’échelle, les difficultés de mise en application le seront tout autant :

  • Faire converger la vision bottom-up et la vision top-down

Le fonctionnement Agile est issu d’une approche bottom-up. La prise de conscience des difficultés se fait au niveau des strates opérationnelles qui, grâce à un fonctionnement basé sur l’auto-organisation, vont corriger les dysfonctionnements et gagner en vélocité. Si une équipe d’une dizaine d’individus réussira sans trop de difficultés à appliquer ce concept, ce ne sera pas possible à l’échelle d’une organisation sans une volonté issue des strates d’encadrement/management.

  • Ne pas attendre des résultats ambitieux trop tôt

Il faut laisser le temps aux équipes d’atteindre leur vélocité optimale. Le framework SCRUM repose sur 3 piliers que sont : la transparence, l’inspection et l’adaptation pour garantir un fonctionnement optimal par empirisme. Ce modèle itératif implique que ce sont les erreurs commises et la transparence dans leur identification qui permettront d’optimiser le fonctionnement. Il faudra donc considérer qu’une période d’échecs préalable est bénéfique à moyen terme.

  • Ne pas pousser l’Agile à l’extrême

Être Agile ne veut pas dire laisser tout faire à tout moment pour tout changer et tout réadapter. A l’instar du framework SCRUM à l’échelle d’un projet, il faut également appliquer un cadre de référence à l’échelle d’une organisation. Le fait de pouvoir se référer à des principes de fonctionnement permet de limiter les risques de dérive (tout n’est pas à jeter dans les principes du cycle en V).

Avec un peu de recul, les choses à mettre en place pour éviter les problèmes sont relativement simples :

1 – Une stratégie d’entreprise déclinée opérationnellement

2 – Une confiance dans la méthode et dans les équipes

3 – Un cadre de référence en appui du fonctionnement

Si les deux premières notions, sans être faciles à appliquer, sont plutôt simples à comprendre, le troisième point mérite un peu d’éclairage.

Un cadre de référence d’accord, mais lequel ? Ci-après, une liste de framework à étudier pour savoir s’ils peuvent répondre à vos enjeux :

LeSS (Large Scale SCRUM) et son extension LeSS Huge : la mise à l’échelle du framework SCRUM. Un framework adapté au fonctionnement de plusieurs équipes SCRUM autour d’un même produit.

•  Nexus™: également un framework de mise à l’échelle de SCRUM intégrant une couche de coordination des SCRUM team.

•  Le modèle Spotify : un framework à l’échelle d’une organisation qui s’appuie sur les compétences des équipes pour les faire travailler ensemble.

•  SAFe (Scaled Agile Framework): sûrement le modèle le plus complet mais aussi le plus complexe à maîtriser. Il s’adapte à tout niveau d’échelle et fixe un cadre très abouti.

En conclusion, nous sommes convaincus que l’Agile est applicable à toutes les échelles mais que sa mise en application n’est pas automatique.

Nous vous préconisons donc une démarche simple de réflexion pour optimiser cette mise en œuvre :

  1. Formez-vous et informez-vous

De nombreux concepts sont à aborder et à comprendre et de nombreuses formations et documentations existent. N’hésitez pas à y avoir recours vous gagnerez du temps et saurez facilement comment impliquer les équipes et choisir un framework adapté.

  1. Mobilisez-vous sur l’accompagnement

Communiquez, sponsorisez, communiquez, écoutez, communiquez, adaptez, communiquez, etc. Le changement du mode de pensée est réel, il ne faut surtout pas le négliger et il faut le porter. Soyez malin, la perception bottom-up est déjà existante, associez-y une vision top-down convergente.

  1. Faîtes-vous accompagner

De nombreux professionnels ont construit une véritable expertise et connaissent les écueils. Appuyez-vous sur leur expérience pour ne pas perdre de temps. Le coaching ne s’improvisera pas.

 

Pour finir continuer de vous appuyer sur ce qui constitue les fondations de l’Agile, à savoir les 4 valeurs et les 12 principes du Manifeste Agile.

Pas de commentaire

Envoyez un commentaire